Fransylva à l'action

Le 01/07/2018

Zoom sur 8 actions clés de la Fédération :

  1. Assemblées générales des Syndicats
  2. Crise du chêne
  3. Réflexion stratégique de FBF
  4. Informations sur la certification FSC
  5. Conseil d’administration de Fransylva
  6. Le marché des forêts en France métropolitaine
  7. Assemblée générale du CEPF
  8. Rencontre avec la conseillère forêt de l’élysée

Assemblées générales des Syndicats

Fransylva a participé, au travers de son président et de ses permanents, aux AG des syndicats du Morbihan, de Côtes-d’Armor, de l’Aisne, de la Haute-Loire, Mayenne, du Lot, de Saône-et-Loire et de la Loire. Lors de toutes ces réunions, une fois exposé le travail accompli par la Fédération, et ce en étroite concertation avec le syndicat, des réponses ont été apportées aux différentes questions posées par les adhérents présents.

Crise du chêne

Éric Toppan a participé à une réunion provoquée par les présidents du groupe forêt et filière bois de l’Assemblée nationale, MM. Furst et Rebeyrotte, en présence des coopératives, de la FNB, des exploitants forestiers et FBIE. Le sujet en était l’exportation du chêne et les difficultés de certaines scieries pour s’approvisionner en matière première. Fransylva a fait parvenir son analyse du sujet et des propositions afin d’apporter des solutions à la situation actuelle.

Réflexion stratégique de FBF

Antoine d’Amécourt et Luc Bouvarel ont participé à une réflexion stratégique sur le développement de projets concertés au sein de France Bois Forêt. Il est apparu indispensable de pouvoir conduire, au sein de FBF, des approches élaborées de concert entre l’amont et l’aval de la filière afin d’avoir une vision partagée de l’état des lieux des sujets abordés et d’engager, par la suite, des moyens pour tenter de trouver les solutions collectives aux blocages qui peuvent exister.

Informations sur la certification FSC

Fransylva a participé à une réunion du DEFI3 au cours de laquelle l’ONF a présenté la démarche réalisée ainsi que les difficultés et les interrogations induites par la mise en place d’une certification FSC. Cette certification a été mise en place dans deux forêts domaniales déjà certifiées PEFC ainsi que pour la société d’approvisionnement de l’usine de pâtes de Saillat. Celle-ci a développé un dispositif groupe FSC afin de pouvoir répondre à la demande de certains clients qui souhaitent disposer de produits labellisés FSC.

Conseil d’administration de Fransylva

La réunion du conseil d’administration de Fransylva a permis de préparer l’assemblée générale et également d’aborder les sujets des appuis financiers pour le renouvellement des forêts au travers des moyens financiers issus du privé. Deux dispositifs de compétence nationale ont été présentés aux administrateurs : Reforest’Action, qui agit sous forme de subvention directe, et Plantons pour l’avenir, qui apporte une aide remboursable sur trente ans.

Le marché des forêts en France métropolitaine

Fransylva a participé à la présentation, par la SFCDC et la FNSAFER, de l’analyse du marché des forêts au cours de l’année 2017. Cela fait maintenant plus de dix ans que ce suivi est réalisé. Les résultats montrent l’étroitesse de ce marché, avec un prix moyen de l’hectare de 4 110 €. La valeur technique des forêts présente toujours un décalage avec la valeur patrimoniale.

Assemblée générale du CEPF

Fransylva a participé à l’AG de la Confédération européenne des propriétaires forestiers (CEPF), au cours de laquelle le sujet de la stratégie forestière de l’EU et les discussions sur la prochaine PAC 2020 ont été travaillés.

Rencontre avec la conseillère forêt de l’élysée

Antoine d’Amécourt a rencontré Audrey Bourolleau, conseillère forêt du président de la République. Un tour d’horizon des sujets forestiers a été réalisé, en pointant tout particulièrement le problème de la fiscalité forestière. Le président de Fransylva a insisté sur la prudence à avoir en abordant ces sujets et a demandé à être consulté, avant leurs présentations, sur les propositions qui pourraient être envisagées.