22 septembre, 2022

Une AG 2022 dynamique !

Le 11 septembre 22 les adhérents du syndicat forestier du Finistère tenaient leur AG au Nivot en présence du président de l’Union Régionale, des présidents des départements 22 et 35, du Directeur de la DDTM 29, du président de la FDSEA 29, du président de la FDC 29 et de la présidente du syndicat départemental de la Propriété Privée Rurale du Finistère. La député Noémie Thomin était représentée par Isabelle Montanari, son attachée parlementaire. 



L’ensemble des résolutions a été adopté et quitus a été donné aux administrateurs. L’ordre du jour s’est déroulé suivant l’agenda ci-dessous :

1.    Partie statutaire :
Rapport financier, approbation comptes 2021, cotisation 2023; rapports moral et d’activités; quitus aux administrateurs; compléments aux statuts, action syndicale : satisfaction pour 2021 et attentes pour 2022-33

2.    Echanges avec nos partenaires sur 5 stands et en petits groupes : Label bas carbone, équilibre sylvo-cynégétique, les nouveaux enjeux de protection, la défense de nos droits en justice, la sylviculture de production




3.    Intervention sur le thème du réchauffement climatique et de son impact sur la forêt par Mme Meriem FOURNIER, Présidente du Centre de Recherche Grand Est-Nancy



4.    Incendies dans les monts d’Arrée : témoignage d’un forestier Finistérien des monts d’Arrée
5.    Conclusion

Vous pouvez télécharger : 
•    Le support complet d’animation 
•    le livret participant avec les rapports moral et d’activité, les affiches des stands, le point sur le réchauffement climatique et son impact sur la forêt 
•    une vidéo de synthèse de l’AG (A venir)

 Les échanges ont été très riches. Voici une sélection de points méritant d’être soulignés

•    La cotisation 2022 est maintenu en 2023

•    Le rapport moral a conclu que :
     > La forêt Finistérienne à besoin des résineux pour soutenir la filière bois et lutter efficacement contre le réchauffement climatique
     > L’équilibre 75% feuillus – 25% résineux est l’optimum pour satisfaire également les fonctions biodiversité et sociétale de notre forêt
     > Anticipation du réchauffement climatique et lutte contre les incendies doivent devenir deux priorités majeures

•    Les adhérents ont exprimé, via leur vote, que la défense de leurs droits et intérêts de propriétaire privé était très prioritairement leur attente N°1. Ensuite ils ont sélectionné à des niveaux très proche : l’information juridique, l’assurance au-delà de la RC, la valorisation de leur bois, la vente du carbone et des services de l’écologie

•    Une première information sur le projet de création d’un syndicat breton unique, avec décision en juin 2023 leur a été faite

•    Les adhérents ont apprécié de pouvoir poser de nombreuses questions en direct sur les stands lors des échanges avec nos partenaires

•    Le partenariat avec le cabinet d’avocat brestois Saout et Galia, spécialisé dans le droit de l’environnement, répond à leur attente N°1.

•    L’intervention de Meriem Fournier sur l’impact du réchauffement climatique a marqué les esprits, par sa combinaison de haute expertise et de modestie face à ce sujet critique pour les forestiers.

•    Le témoignage d’Yves Riou, forestier finistérien des Monts d’Arrée a permis de « remettre l’église au milieu du village » face aux différentes campagnes d’opinions lues dans la presse suite aux incendies de cet été. A savoir que :
     > Les résineux des Monts d’Arrée ont mieux résisté que les feuillus face aux feux
     > Les sapinières de plus de 15 ans ont toutes résisté aux feux
     > Demain, il est nécessaire et urgent de mettre en place les mesures efficaces de Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI)


Derniers articles de la Fédération

Partager